MASSANA

ANNALS DE L'ALBERA ARGELERS DE LA MARENDA - ANNALES DE L'ALBERA ARGELES-SUR-MER

jeudi 24 septembre 2015

Un bain dans le tourisme Argelésien.

Du numéro 50, au sortir de la gare d'Argelès...sur le sable chaud de l'été.

     Un prolongement de notre histoire plus que contemporaine est en exergue dans ce numéro des vendanges 2015. Il est toujours bon de savoir comment se déroulaient les vacances "Congés payés" depuis de nombreuses années. Vous pouvez mieux vous en rendre compte en visitant la très belle exposition de La Casa de l'Albera à Argelès qui se déroule jusqu'au 23 décembre 2015. Cette expo a pour titre:"150 ans de Tourisme à Argelès-sur-Mer". Par Infos Casa.
A ne manquer sous aucun prétexte!


Sous la plume de Joan Pere Bisly, vous connaitrez la façon dont se déroulait un acte testamentaire, ici celui d'un argelésien Jacques Tura en 1814. A la fois historique et linguistique, vous lirez son déroulement commenté en deux parties: la 1ère décrit "Les équipements", la suite livrée au prochain numéro.

Des luttes entre Curés et Maires de Sorède - XVIIIè siècle jusqu'au XIXème - Vous apprécierez la aussi le premier épisode de cette vision "Clochemerlesque!" de la vie d'un village commenté avec humour par Christian Baillet.
L'Andreu Capeille nous présente dans sa série Les Vins de l'Albera, Le Domaine Mas Cristine, de Julien Grill, installé dans son nouveau cellier d'Argelès.
Une figure inoubliable d'Argelès Émile Surjus, vient de nous quitter, sa mémoire et un hommage à l'homme est réalisé par Gérard Demonte, président de la Cave des Vignerons d'Argelès.
"Près d'ici et d'ailleurs, révolte ou révolution", nous apportent des idées à méditer sur des événements contemporains. Par Armand Aloujes.
Pour terminer, de la poésie, de la cuisine, le futur Festival du Livre de la Mer le 15è, et le Temps-Méteo du trimestre passé.
Comme toujours, lecture à ne pas manquer tout en visionnant les photographies de nos auteurs.
Photographies: Couverture arrière de Massana n°50 - Julien Grill et l'Andreu Capeille, dégustation au cellier - Émile Surjus.

Aucun commentaire: